Anti Arnaques Is First Website Created To Fight Russian Romance Scams

By -


The website Antiarnaques.org (which means Antiscams in French) allows anyone who wants to date a Russian, Ukrainian or Slav women to check the identity of a specific woman. Antiarnaques.org also offers the possibility to check the reliability of any marriage agency, and to consult the black list of Russian women known for fraud.

Dating Russian, Ukrainian or Slav women: a thriving market with many risks



There are nowadays millions of single men, and among those, many dream of meeting a woman from Eastern Europe. Indeed, these women are known to be extremely attractive, faithful, and ready to do anything to come to live in Europe. Many dating and marriage agencies have been created to cater for this niche, specializing in so-called international marriages.

Unfortunately, many scams are hidden among these agencies. The websites use the faces of superb young women as bait. Once the vulnerable bachelor is hooked by some carefully worded emails, he is asked for money to cover the cost of a plane ticket as well as the visa fee. The sums involved can go up to 1,500 or 2,000 €, depending on the naivety of the man, and there is generally no way to fight it legally.

Anti Arnaques, the First community dedicated to fight Eastern Europe romance scams

That’s why Anti-Arnaques was created, in order to provide a reliable verification platform to any man who has doubts about the sincerity of the person he is speaking to. It includes:

  • A unique identity verification system in 2 steps: the Express Background Verification, through the four major Russian social networks, and the Official Background Verification, through the public and private databases of Russian and Ukrainian citizens that are reserved to the official authorities.
  • A black list containing names and pictures of women known to have practiced scams.
  • Practical advice to identify risk scenarios.
  • A forum to exchange ideas on potential risky encounter situations.

Testimony of a scam victim

“Hello, I am Rui, I live in Portugal and I was a victim of a scheme. Nastya or Anastasiya Vorozhnina, living at Lomonosova 97-64, 428000 Novopokrovskoe Russia, deceived me. By mere chance, I only lost 200 €, as well as 24 photos. This scheme lasted about 5 months, but I always resisted to send the full amount of money she requested, which was around 800 € to start with.

I hope to my testimony will help someone, and prevent him to fall into such scheme. These women can be very sweet at the beginning: only after 2 or 3 months she started to ask money. She was an authentic professional, who already appears in your list with other names: if I had knew Antiarnaques.org back then, I would not have wasted so much time.”

Rui, 48 years old, scammed by A.V. 


About Dimitri Berezniakov, the creator of Anti Arnaques

Dimitri Berezniakov launched UKReine.com in 1998: it was the first dating site specializing in international marriages between men from France, Belgium, Switzerland and Canada, and Ukrainian women.

This allowed him have a ringside seat to witness the rise of Russian romance scams: he used to receive emails from men victims of these scams almost daily. Because of the magnitude of the problem, he decided to create Anti Arnaques in 2010, in order to offer a reliable solution to individuals wishing to verify the identity of Russian and Ukrainian women.

Supplemental- Top Social Networks in Russia.

Anti Arnaques, le premier site francophone de lutte contre les escroqueries sur le marché de la rencontre russe

Le site Antiarnaques.org permet à tout individu souhaitant trouver l’amour auprès d’une femme russe, ukrainienne ou slave de vérifier l’identité d’une femme spécifique. Antiarnaques.org offre également la possibilité de vérifier le sérieux de l’agence matrimoniale choisie, et de consulter la liste noire de femmes russes connues pour escroquerie.

La rencontre de femmes russes, ukrainiennes et slaves : un marché florissant mais présentant de nombreux risques

On compte aujourd’hui dans l’Hexagone de 16 millions à 18 millions de célibataires, divorcés et veufs, ce qui représente un marché attractif et porteur (CIDJ.com). Et ce nombre ne cesse d’augmenter : le nombre de seniors et de divorcés étant en hausse, de plus en plus d’individus se retrouvent à chercher l’âme sœur.

Parmi ces millions de célibataires, de nombreux hommes rêvent de rencontrer une femme originaire d’Europe de l’Est. En effet, on leur promet des femmes fidèles au physique extrêmement attractif, prêtes à tout pour venir vivre en France. Une multitude d’agences matrimoniales s’est ainsi positionnée sur ce créneau, en se spécialisant dans les rencontres dites internationales.

Malheureusement, de nombreuses arnaques se cachent parmi ces agences. Les sites utilisent les visages de superbes jeunes femmes comme appât. Une fois le célibataire vulnérable hameçonné par quelques emails soigneusement rédigés, on lui demande de l’argent pour couvrir le montant d’un billet d’avion ainsi que les frais de visa. Les sommes en jeu peuvent monter jusqu’à 1 500 ou 2 000 € selon la naïveté de l’interlocuteur, et il n’existe en général aucun recours devant la justice.

Anti Arnaques, première communauté francophone luttant contre les arnaques sentimentales d’Europe de l’Est

C’est pour cela qu’a été créé Anti Arnaques, dont l’objectif est de fournir une plateforme de vérification fiable à tout homme ayant des doutes sur la sincérité de son interlocutrice. On y trouve ainsi :

  • Un système de vérification d’identité unique en deux temps : la Vérification Express, via des 4 principaux réseaux sociaux russes, et la Vérification Officielle, via les bases de données publiques et fermées des citoyennes russes et ukrainiennes qui sont réservées aux organismes officiels.
  • Une liste noire répertoriant les noms comme les visages des femmes connues pour avoir pratiquées des escroqueries.
  • Une liste noire des agences matrimoniales internationales connues pour pratiquer des escroqueries.
  • Des conseils pratiques et concrets pour identifier les scénarios à risque.
  • Un forum d’entraide pour échanger sur des situations de rencontres potentiellement à risques.

Ils ont été victimes d’arnaques et témoignent

« 
Tout a commencé par un mail, et des conversations dans lesquelles on parlait de tout et de rien. Je lui ai proposé de venir en France pour son anniversaire, et la cascade d’ennuis a débuté : pas d’argent pour payer le passeport, pas d’argent pour payer le visa…J’ai donc payé tous les frais. Une fois à l’aéroport, elle s’est soi-disant faiteî arrêter, on lui a interdit de quitter le pays à cause du crédit de son appartement. J’ai eu moult preuves de sa bonne foi, j’ai cru en elle, je me suis senti responsable, je me suis investi à fond. J’ai donné beaucoup beaucoup d’argent, et aujourd’hui j’ai tout perdu.
Je souhaite simplement que d’autres ne répètent pas les mêmes erreurs : je l’ai donc signalé sur Anti Arnaques, s’il vous plaît allez-voir, et faites attention !
 »

Joël, 43 ans, arnaqué par E. T.

J’ai commencé une relation par email avec Anastasiya, elle m’a complétement séduit en quelques semaines. Elle était extrêmement douce au début, puis a commencé à réclamer de l’argent. Par chance, j’ai flairé quelque chose de louche et ne lui ai envoyé que 200 €. J’ai ensuite réalisé qu’elle était présente sur la liste noire d’Anti Arnaques ! »
J’espère empêcher un autre homme de tomber dans le même piège !
 »

Pierre, 48 ans, arnaqué par A. V.


A propos de Dimitri Berezniakov, le créateur du site Anti Arnaques

Dimitri Berezniakov a lancé UKReine.com en 1998 : il s’agissait alors du premier site de rencontres spécialisé dans les mariages internationaux entre des hommes originaires de France, de Belgique, de Suisse et du Canada, et des femmes ukrainiennes.

Cela lui a permis d’être aux premières loges pour assister à l’essor des arnaques sentimentales en provenance d’Europe de l’Est : il reçoit alors des emails provenant d’hommes victimes de ces escroqueries quasi-quotidiennement. Face à l’ampleur du problème, il décide de créer Anti Arnaques en 2010, afin d’offrir une solution fiable aux individus souhaitant vérifier l’identité de leurs interlocutrices.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *