Premier Wynne Rep’s Ontario at United Nations Climate Change Summit

By -

Premier Kathleen Wynne departed on Saturday for the United Nations’ 21st Conference of the Parties (COP21) on climate change in Paris, France.

While there, Premier Wynne will promote Ontario’s subnational leadership in fighting climate change and expand the province’s relationships with other jurisdictions. COP21 is an opportunity to continue working together across countries, states and regions to find innovative ways to combat climate change and encourage economic growth in a more sustainable low-carbon economy.

Road To Paris COP21

During the first part of the conference, the Premier will be part of the Canadian delegation, led by Prime Minister Justin Trudeau. Delegation members will attend meetings and events to demonstrate, on the global stage, that Canada is committed to fighting climate change. Premier Wynne will return to Ontario and resume her legislative schedule and other activities on December 1.

On December 6, the Premier will return to COP21, where she will highlight the work of subnational governments in the fight against climate change. Premier Wynne will build on the success of this summer’s Climate Summit of the Americas, where Ontario hosted 300 delegates to advance subnational leadership on climate change. As part of the summit, 23 jurisdictions, including Ontario, Québec, Newfoundland and Labrador, California and Vermont,  signed the first-ever Pan-American action statement on climate change, affirming that state, provincial and municipal governments are leaders in climate action and acknowledging the need to work together to reduce greenhouse gas pollution.

The Premier will return to Ontario on December 9.

Ontario has demonstrated its leadership by taking strong steps to fight climate change, including:
launching a new Climate Change Strategy that sets a path for reducing greenhouse gas emissions to 80 per cent below 1990 levels by 2050,
closing all of Ontario’s coal-fired electricity plants — North America’s largest initiative to reduce greenhouse gas emissions — and becoming the first place in North America to pass legislation permanently banning coal-fired electricity in the province,
announcing plans to develop a cap and trade program and the province’s intention to link it with California and Québec under the Western Climate Initiative, and
becoming the first province in Canada to set a mid-term greenhouse gas target to reduce emissions by 37 per cent below 1990 levels by 2030.
Ontario’s broad approach to fighting climate change is working — based on the most current data, Ontario has exceeded its 2014 greenhouse gas reduction target. The province is also well past the half-way point to meeting its 2020 target of 15 per cent below 1990 levels.

Reducing greenhouse gas emissions while supporting growth, efficiency and productivity is part of the government’s plan to build Ontario up. The four-part plan includes investing in people’s talents and skills, making the largest investment in public infrastructure in Ontario’s history, creating a dynamic, innovative environment where business thrives, and building a secure retirement savings plan.

QUOTES

“Responding to climate change requires the cooperation of all levels of government, and I am honoured to be attending the COP21 conference alongside the Prime Minister and my fellow Premiers. Greenhouse gas emissions do not recognize borders, so climate change cannot be fought by individual governments. Only through our continued cooperation can we succeed in building a sustainable and prosperous world for future generations.”
— Kathleen Wynne, Premier of Ontario

QUICK FACTS

On November 23, Premier Wynne met with the Prime Minister and Canada’s Premiers to discuss the nation’s plans for COP21 and climate change action.
Ontario’s Minister of the Environment and Climate Change Glen Murray will attend COP21 from November 30 to December 11, 2015.

§  COP21 is an opportunity for national leaders from around the world to work together to combat climate change by creating a global agreement to reduce greenhouse gas emissions.
LEARN MORE

Read about Ontario’s leadership in fighting climate change

La première ministre Kathleen Wynne partira demain pour se rendre à la 21e Conférence des parties (COP21) des Nations Unies sur le changement climatique à Paris (France).

Pendant son séjour, la première ministre Wynne fera la promotion du leadership infranational de l’Ontario dans la lutte contre le changement climatique et elle élargira les relations de la province avec d’autres compétences. La COP21 est l’occasion de continuer à travailler de concert avec d’autres pays, états et régions afin de trouver des moyens innovateurs de lutter contre le changement climatique et de favoriser la croissance économique dans une économie faible en carbone et plus durable.

Au cours de la première partie de la conférence, la première ministre fera partie de la délégation canadienne dirigée par le premier ministre Justin Trudeau. Les membres de la délégation participeront à des réunions et à des activités afin de démontrer sur la scène mondiale que le Canada est engagé dans la lutte contre le changement climatique. La première ministre Wynne rentrera en Ontario et reprendra son calendrier législatif et ses autres activités le 1er décembre.

Le 6 décembre, elle se rendra de nouveau à la COP21 pour mettre en lumière le travail des gouvernements infranationaux dans la lutte contre le changement climatique. La première ministre misera sur le succès du Sommet des Amériques sur le climat, dont l’Ontario a été l’hôte l’été passé, qui a permis à plus de 300 délégués de faire progresser le leadership infranational concernant le changement climatique. À la faveur du Sommet, 23 compétences, dont l’Ontario, le Québec, Terre-Neuve-et-Labrador, la Californie et le Vermont, ont signé le tout premier énoncé panaméricain d’action contre le changement climatique. Dans cet énoncé, elles ont affirmé que les gouvernements des États, des provinces et des municipalités doivent être des chefs de file en matière d’action contre le changement climatique et reconnu la nécessité de travailler ensemble pour réduire la pollution causée par les gaz à effet de serre.

La première ministre sera de retour en Ontario le 9 décembre.

L’Ontario a démontré son leadership en prenant des mesures énergiques pour lutter contre le changement climatique. Il a notamment :

lancé sa nouvelle Stratégie en matière de changement climatique qui indique la voie à suivre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et les porter à 80 % sous les niveaux de 1990 d’ici 2050;
fermé toutes les centrales électriques au charbon de l’Ontario — il s’agit de la plus importante initiative en Amérique du Nord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre — et l’Ontario est devenu la première compétence nord-américaine à adopter une loi qui interdira la production d’électricité au charbon pour de bon sur son territoire,
annoncé des plans pour créer un programme de plafonnement et d’échange de droits d’émission qui sera lié à celui de la Californie et à celui du Québec aux termes de la Western Climate Initiative;
été la première province au Canada à fixer un objectif à moyen terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour les porter à 37 % en dessous des taux de 1990 d’ici 2030.
L’approche de grande envergure de l’Ontario pour lutter contre le changement climatique est efficace. Selon les données les plus récentes, l’Ontario a dépassé son objectif de réduction des gaz à effet de serre pour 2014 et il est aussi bien plus qu’à mi-chemin vers son objectif pour 2020, qui consiste à réduire ses émissions en les portant à 15 % en dessous des niveaux de 1990.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant la croissance, l’efficience et la productivité, cela s’inscrit dans le plan du gouvernement pour renforcer l’Ontario. Ce plan comprend les quatre volets suivants : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l’infrastructure publique de l’histoire de l’Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d’épargne-retraite sûr.

CITATIONS

« Lutter contre le changement climatique requiert la collaboration de tous les paliers de gouvernement et je suis honorée d’assister à la COP21 en compagnie du premier ministre du Canada et de mes homologues provinciaux et territoriaux. Puisque les émissions de gaz à effet de serre ne connaissent pas de frontières, les gouvernements individuels ne peuvent travailler en vase clos pour enrayer le changement climatique. Nous devons coopérer sans cesse si nous voulons réussir à édifier un monde durable et prospère pour nos générations de demain. »
— Kathleen Wynne, première ministre de l’Ontario

FAITS EN BREF

Le 23 novembre, la première ministre a rencontré le premier ministre du Canada et ses homologues provinciaux et territoriaux afin de discuter des plans nationaux en vue de la COP21 et de notre action contre le changement climatique.
Le ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, Glen Murray, assistera à la COP21 du 30 novembre au 11 décembre 2015.

La COP21 donne aux dirigeants nationaux du monde entier l’occasion de travailler ensemble pour lutter contre le changement climatique dans le cadre d’une entente mondiale visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

Ce qui fait de l’Ontario un chef de file dans la lutte contre le changement climatique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *